Take a walk on the wild site

Franck Garot écrit dans des univers aussi variés que le rock, le poker, le donut, la poésie du 19é siècle, pastiche aussi bien à l'écrit qu'au piano, et il fallait rendre compte de toute cette palette sur un seul site. 

Impossible.

Il a fallu en faire 3 (trois). Et bilingues en plus.

  • Un site Lou Dark, projet en cours, de Caen à Minsk et New-York, road-movie mondialisé.
  • Un site Erik Satie, projet d'écriture autour du compositeur, avec pastiches de gnossiennes. 
  • Un site Atelier avec ses autres créations, dont certaines plus que douteuses il faut bien l'avouer, d'autres au contraire fort philosophiques

La géolocalisation était une obligation, car au milieu de tous ces textes qui voyagent, Lou Dark peut croiser un goéland, un 807 peut s'inviter au croisement de la 34é rue et de la 8é avenue… Une carte générale sur la page d'accueil, une carte chez Lou Dark, une autre dans l'atelier. Pour cela, j'ai utilisé l'API de MapQuest, basée sur OpenStreetMap. Plus pratique à mettre en place, plus souple que GoogleMaps, MapQuest propose aussi des cartes plus belles, avec des couleurs qui rappellent plus les cartes papiers dépliables impossibles à replier, que ce que Google propose ; par exemple les autoroutes sont à triple trait rouge-jaune-rouge en France, mais sont vertes (ou bleues) aux Etats-Unis. La classe.  

Les mots-clés quant à eux peuvent faire passer le lecteur d'un site à l'autre. La page du mot-clé Honfleur, cliqué depuis l'atelier, en conserve la charte, et permet d'accèder à un article chez Satie. Inversement, depuis Satie, la charte de la page Honfleur sera celle de Satie. C'est à dire que par défaut, on suppose que le lecteur va naviguer dans le même site, la page intermédiaire conserve donc "la charte d'où on vient", et permet toutefois d'en sortir.  

Vous avez déjà remarqué la police Velvet employée chez Lou Dark (lire ici), les diaporamas vidéos/sons/photos en bas des pages sites… que dire de plus ? Lisez !

 

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer