Revenir pour repartir

Qu'est-ce qu'un site, qu'est-ce qu'un blog ? 

Question posée à la journée des dix ans de Remue.Net et sur France Culture le lendemain, dans l'émission Place de la Toile

Philippe de Jonckheere dit: "faites des sites, pas des blogs". Radicalement contre l'empilement vertical des articles et la perte de singularité de plateformes prêtes à l'emploi, il est le créateur du Désordre (avec Julien Kirch pour certaines réalisations techniques), un site avec lequel il a improvisé, sur écran géant, derrière François Bon lisant (et improvisant à la fin) et Dominique Pifarely au violon, improvisant lui aussi, samedi soir.

D'abord, comment a-t-il pu "improviser" sur son site ? Une page, en la rafraîchissant, montre un contenu toujours différent (à la manière de sa page d'accueil). Dessus, les images se chevauchent les unes les autres et il suffit alors de cliquer sur l'une d'entre elles pour y accéder et c'est toujours plus que l'image que l'on voit : une série affichée à une vitesse donnée. Ou une image plus grande que l'écran qu'il faut faire défiler.  

Bref, allez faire ça avec un blog. PdJ confie qu'il n'est pas plus difficile de faire un site qu'un blog ; et moi-même ne peut que confirmer que ça s'apprend, même lentement et si ça peut paraître compliqué. Cela veut dire que faire un site simple est facile, mais aujourd'hui avec les possibilités de mise en page offertes par CSS 3 et d'interactivité possible grâce à jQuery, il ne faut pas oublier la programmation, si l'on veut un certain niveau de personnalisation, comme le Désordre.

Enfin une plateforme de blog me semble essentielle pour gérer le contenu. Le défi est donc d'intégrer un outil de gestion de contenu (CMS pour Content Management System) avec une apparence moins verticale qu'un blog, ou qui du moins correspond à ce que veut l'auteur. 

D'où, pour Rature, un certain goût pour Spip et Drupal qui sont plus que des plateformes de blog type Wordpress, Over-Blog ou BlogSpot… (tout en pouvant en prendre l'apparence) par leur capacité à organiser, indexer du contenu, créer de la transversalité : il ne reste ensuite qu'à trouver les astuces de mise en page, les programmes de présentation, savoir intégrer des feuilles de style et écrire du javascript voire du code Php/MySql pour tordre l'outil et lui imposer une certaine volonté graphique. 

Ainsi, comme une révélation samedi soir, revenir aux origines du web quand chacun, sur son site perso, bidouillait du HTML sur un site à l'apparence unique, repartir vers de nouvelles perspectives en insistant plus sur le fait que Rature.Net est là pour vous aider à réaliser un objet vraiment unique, si besoin, tout en vous le laissant accessible. 

 

site pas blog, pas glop?

bonjour,
aime bien dans cette réaction à au propos de PdJ que la solution se trouve peut-être ailleurs pour échapper à l'uniformisation et aux carcan imposé ou voulu ou caché par les modèles clé en main (même un blogspot supporte un template qui lui tord le coup - mais faut mettre la main dans le cambouis).
Etant passé par plusieurs modèles (bricolage html, tableaux, cadres, php nuke pour arriver à spip que je ne finis pas d'apprendre), je suis toujours à la recherche de nouvelles inspirations.
Même si la forme et le contenu interfèrent, lecture d'une blog n'est pas le même que celle d'un site désordre, tout dépend du projet de base, si pour certains un blog en trois clic est largement suffisant, d'autres peuvent être des casses-têtes.
En tout cas belle ouverture pour de nouvelles aventures, cet après-midi à Marguerite Duras avec prolongement France Culture
a+
Martin

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer