Répondre au commentaire

Flux

Il m'arrive de parler avec des gens qui ne savent pas ce qu'est un flux RSS.

Il est évident que la majorité de la population ne sait pas ce que c'est, ni comment s'en servir. Nous parlons, ici, bien sûr, des possesseurs d'ordinateur et de connexion internet et de ceux qui ont un tel accès en médiathèque. Ce qui devrait représenter l'ensemble de la population, bien que le développement du numérique, du web, en bibliothèque soit inégal.

(Pour se tenir au courant de l'usage du web en bibliothèque on pourra suivre Daniel Bourrion de la B.U. d'Angers, Lier Libri de Cécile Arènes, Bibilobsession de Silvae, le blog d'Olivier Tacheau)

Sans doute que personne ne détesterait avoir un usage simple de ces flux de syndication et les téléphones, tablettes, apportent sans doute une solution à cela, par leur intégration ‘par défaut’ à l'appareil, dès l'achat. 

Numerik:)livres parle de ce qui change dans le numérique et à propos "Monsieur et Madame tout le monde" dit :

"Bien sûr, ces visiteurs ne sont pas des utilisateurs des médias sociaux et doivent se contenter de ce qu’ils lisent dans leurs journaux préférés et entendent à la télé et à la radio dont le discours conservateur est omniprésent.  Ils ne sont pas sur Twitter et ne lisent pas des blogs pour avoir d’autres avis, il faut (malheureusement) en tenir compte"

Le rôle des réseaux sociaux comme prescripteurs, Facebook, Twitter, peuvent remplacer un reader de flux RSS comme Netvibes ou Google Reader. Les deux premiers permettent d'avoir un premier filtre, effectué par nos contacts, les gens qu'on suit, tandis que les deux derniers sont des sources, que l'on a choisi, mais qu'il faut soi-même trier. Et les deux sont complémentaires, une fois triées les sources personnelles, nous les diffusons dans notre réseau.

Tout ceci, flux RSS, réseaux sociaux, n'a pour but que de nous donner à lire, nous aider à trouver des blogs d'auteurs, des blogs critiques, des journaux, des livres numériques, ils sont importants pour cela et espérons qu'ils soient de mieux en mieux intégrés à nos appareils de lecture, quoi qu'ils soient, quoi qu'ils deviennent, livre ou chalutier, afin de répandre leur usage et de faire circuler les textes. 

 

 

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer